Tecnología

Vous devriez passer vos appels avec un kit mains-libres

L’ANFR es una serie efectiva de mediciones que no permite establecer que la exposición a los electromagnéticos está reducida al 90 % en el entorno usando los detectores de filas o los auriculares Bluetooth.

En plus d’être fatigants à porter à bout de bras, usted llama por teléfono a la fâcheuse habitude d’émettre des ondes. Si celles-ci sont contrôlées étroitement afin de ne pas mettre votre santé en peligro, il est tout de même judicieux de tenir votre mobile loin de votre tête. D’autant que les kit mains-libres permettent de réduire drastiquement l’exposition aux ondes. C’est ce que suggère la dernière étude de l’ANFR.

L’Agence nationale des frequences a effectué des tests sur deux catégories de kits oreillettes. El estreno es el kit filaire, que propaga el campo electromagnético producido instantáneamente por teléfono, pero que se relaja y vierte el niveau de DAS (débito de absorción específica) depende del teléfono. El segundo es el kit sans-fil, que es producido por el campeón electromagnético lorsqu’il communique en technologie Bluetooth avec le téléphone auquel il est appairé et dont le niveau de DAS ne depende donc pas du rayonnement du téléphone utilisé. L’ANFR el efecto es un total de 920 mediciones en seis kits oreillettes.

Une division par neuf de l’exposition aux ondes

L’agence a ainsi pu tester difiere usos y tipos de réseaux, mais ne s’est pas encore attaquée aux bandes de réquences de la 5G. Cette étude montre qu’en utilisant les kits oreillettes, l’exposition au DAS est en moyenne neuf fois plus faible à la tête (moyenne DAS tête des mobiles: 0,624 W/kg) y 12 fois plus faible aux membres (moyenne DAS membres des mobiles: 2,3 W/kg) por relación con los valores de DAS des terminales mobiles contrôlés par l’ANFR.

READ  Samsung lanza el cuarto sensor de 108 megapíxeles

“Cette étude montre que l’utilization of oreillettes kits, qu’ils soient filaires or sans-fil, permet de réduire très sensiment le niveau d’exposition aux ondes par rapport à un téléphone collé contre son oreille”, explicar l’ANFR. “En efecto, le niveau d’exposition de la tête es alors réduit d’un facteur dix en moyenne. L’étude montre également que le DAS des kits sans-fil est légèrement plus élevé que celui des kits filaires, ce dernier dependant de la puissance émise par le téléphone auquel il est relié.”

La agencia precisa que el laboratorio DAS de l’ANFR efectuó las medidas en un escenario de exposición dit «pire cas», car les niveaux de puissance des dispositifs tests sont réglés au maximum durante toute la durée des mesures. Ainsi, más la qualité du signal réseau est bonne, más l’exposition aux ondes sera faible.

Federico Pareja

"Escritora típica. Practicante de comida malvada. Genio zombi. Introvertido. Lector. Erudito de Internet. Entusiasta del café incondicional".

Publicaciones relacionadas

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Botón volver arriba
Cerrar
Cerrar