Mundo

particularmente afectados, les Amérindiens recibirán 665 millones de dólares

Decents of American tribus, que no rinde un gran tributo a la crisis de los opiáceos aux Etats-Unis, recibirá 665 millones de dólares (590 millones de euros) de la parte de quatre grands groupes pharmaceutiques, après plusieurs accords mettant fin à leurs poursuites. Los distribuidores, McKesson, AmerisourceBergen y Cardinal Health, esperaron un déjà noué en parte con la tribu Cherokee en septiembre por 75 millones de dólares. Selon un document déposé devant un court, mardi 1er février, ils ont aussi accepté de verser 440 millones de dólares sur sept y aux autres tribus amérindiennes. Le groupe pharmaceutiques Johnson & Johnson es de su costa comprometida con el pagador de 150 millones de dólares sur deux ans à ces tribus.

La crisis de los opiáceos, en el origen de más de 500.000 muertes por sobredosis en 20 años aux Etats-Unis, el déclenché une salve de litiges aux Etats-Unis émanant de victim directes et de nombreuses collectivités (villes, comtés, Etats… ). Les tribus amérindiennes ont été particulièrement touchées, rappelle l’accord. En 2015, no souffert du plus haut taux de décès par overdose par habitant. Durante el período de 1999 a 2015, no aussi connu la plus fuerte aumento en pourcentage du nombre de décès de cette nature par rapport aux autres groups ethniques, précise un document porté au dossier.

«Pour cette raison, les gouvernements tribaux à travers les Etats-Unis ont dû dépenser des sommes considérables pour couvrir les coûts de lacrisis des opiacés, and compris des coûts plus élevés pour les soins de santé, les services sociaux, de protection de l ‘ enfance, d’application de la loi’, est-il ajouté dans l’accord. Ces depende de «détourné les rares fonds tribes d’autres besoins» y más «imposición de lourdes cartoons financières» sur les tribus.

READ  En Brasil, las extrañas acciones de los partidarios más radicales de Bolsonaro

Toutes les tribus reconnues par le gouvernement americain, 574 au total, pourront participar à l’accord, même si elles n’ont pas engagé poursuites judiciaires. Il doit encore être accepté par l’essentiel des tribus, ont ajouté les juristes, en soulignant aussi que des poursuites engagées par des tribus amérindiennes à l’encontre d’autres groupes sont encore en cours. AmerisourceBergen, Cardinal Health, McKesson et Johnson & Johnson avaient déjà accepté l’été dernier de payer 26 miles de millones de dólares pour solder des millers de litiges dans le cadre d’un vaste accord avec de nameuses collectivités.

Johnson & Johnson un resumen de que los 150 millones que la empresa avait accepté de verser dans le cadre de l’accord avec les tribus amérindiennes seraient jubilados de cet accord plus global et souligné qu’il ne constituait pas «una admisión de responsabilidad o d’acte répréhensible». la empresa «continuera de se défendre contra tout litige que l’accord final ne résoudra pas», preciso Johnson & Johnson (Inglés). Sollicitées par l’AFP, les autres entreprises n’ont pas précisé dans l’immediat si les 440 milliones qu’elles avaient de verser colectivo aux tribus amérindiennes faisaient de l’accord à 26 mil millones.

Eugènia Mansilla

"Jugador. Aficionado a las redes sociales. Aspirante a especialista web. Fanático de la cerveza. Comunicador. Emprendedor. Friki zombi malvado. Fanático apasionado de la televisión. Entusiasta del tocino incurable".

Publicaciones relacionadas

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Botón volver arriba
Cerrar
Cerrar