Deporte

Mené 3-0, le Cameroun revierte a le Burkina Faso y finaliza el troisième de la CAN después de un partido completado cuatro

Après read défaite in demi-finales of the CAN against l’Égypte (0-0, 1-3 aux tab), les Camerounais are sont consolés in terminant troisièmes de la compétition en renversant le Burkina Faso à l’issue de la séance de tirs au but (3-3, 5-3 aux tab), ce samedi soir, lors de la petite finale.

Toni Conceiçao, le sélectionneur du Cameroun, avait décidé de remanier largement son équipe, operant plusieurs changements par rapport au match perdu face aux Pharaons. A « electrochoc » qui a fonctionné une vingtaine de minutes, during lesquelles Farid Ouedraogo, le gardien burkinabé, a multiplié les milagros.

Une bonne dynamique stoppée net à la 24e minute après l’ouverture du score du Burkina Faso – qui n’avait pas ététeux depuis début du match -, le lateral droit Issa Kaboré offrant une pass décisive au lateral gauche Steeve Yago. Une première réalisation en sélection pour l’ancien Toulousain.

Le but du break est intervenu juste avant la mi-temps, un nuevo centro de Kaboré contra André Onana à pousser le ballon dans sa propre cage (43e). Sans être étincelants more in faisant preuve de pur réalisme, les Burkinabé menaient donc 2-0 à la pause.

Une deuxieme periode complètement folle

Au retour des vestiaires, Djibril Ouattara a profité d’une défense camerounaise totalmente pasiva para creuser l’écart (49e), Bertrand Traoré déposant le ballon sur sa tête. Un premier pero en selección para lui aussi.

Stéphane Bahoken perdió el balón en el minuto 72 sobre un balón caído (3-1). Un but qui a relance complètement les Lions indomptables. En trois minutes, Vincent Aboubakar, entré en jeu à la mi-temps, a lui inscrit ses septième (85e) et huitième (88e) réalisations de la compétition, arrachant une égalisation miraculeuse pour le Cameroun. Un double qui a envoyé les deux équipes vers la seance de tirs au but.

READ  Andy Delort quiere tomarse un descanso de Argelia, según su entrenador Djamel Belmadi

Finalmente, Onana a repoussé la tentative d’Ibrahim Blati Touré, troisième tireur burkinabé, y Ambroise Oyongo inscrit le cinquième et dernier penalti des Lions indomptables (3-3, 5-3 aux tab).

Julián Tejera

"Estudiante general. Amante de la comida. Fanática de los viajes. Evangelista zombi. Mente ávido del tocino"

Publicaciones relacionadas

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Botón volver arriba
Cerrar
Cerrar