Mundo

les sanciones contra Russie viseront le gazoduc Nord Stream II en cas d’attaque, annonce l’Allemagne

La Russie s’expose to des «consecuencias masivas» en caso de agresión contra Ucrania hubo un conjunto de sanciones en preparación para los Occidentaux, que incluían el controvertido gazoduc germano-ruso Nord Stream II, indicó el jeudi 27 janvier el chef de la diplomatie allemande.

«Nous sommes en tren de travailler a fuerte paquete de sanciones» avec les alliés occidentaux dans ce cas de figure, qui couvre plusieurs aspectos «y comprende Nord Stream II», la declaración Annalena Baerbock devant la chambre des députés. La minister des Affaires étrangères ainsi clarifié la position allemande sur ce point, après beaucoup de tergiversations sur cette question centrale ces dernières semmaines.

A VOIR AUSSI – Ucrania: la réponse américaine à la «principal» revindication n’est «pas positive», afirma la Russie

«Tant qu’on parle, on ne tire pas»

Le gouvernement de coalition allemand, quin reunit des sociaux-démocrates plutot favorables à une approach conciliante avec Moscow, et les écologistes et Libéraux partisans d’une ligne plus dure, n’a cessé de souffler le chaud et le froid concernant le gazoduc. Le canciller Olaf Scholz ainsi tantôt parlé d’un «proyecto privado» ne devant être mêlé aux questiones políticas, tantôt évoqué un acuerdo de príncipe concluye l’an dernier entre Berlín y Washington y prevoyant de stopper le projet en cas d’aggression militaire russe contre l’Ukraine.

Ce gazoduc, qui doit acheminer du gaz russe en Allemagne et en Europe via la mer Baltique, en contournant l’Ukraine, est achevé. Más sa mise en service reste actuellement bloquée par le régulateur energétique allemand, pour des raisons juridiques. Sur les tensiones actuelles autour de l’Ukraine, Annalena Baerbock a néanmoins insiste en la necesidad de l’immediat de concentrarse en las negociaciones en curso para tratar de obtener una desescalada de Moscú, soupçonné de préparer une invasion. «Tant qu’on parle, on ne tire pas», at-elle lance à la tribune de la chambre des députés.

READ  un geoportal para determinar el radio de desplazamiento

Berlin doit toutefois faire vis-a-vis de nombreuses critiques pour son positionnement jugé trop souple avec Moscow. Le gouvernement allemand rechazar de livrer des armes à Kiev, contrairement aux États-Unis o à la Grande Bretagne, et il a dû récemment limoger le chef de sa marine nationale, qui avait soutenu la position russe.

Eugènia Mansilla

"Jugador. Aficionado a las redes sociales. Aspirante a especialista web. Fanático de la cerveza. Comunicador. Emprendedor. Friki zombi malvado. Fanático apasionado de la televisión. Entusiasta del tocino incurable".

Publicaciones relacionadas

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Botón volver arriba
Cerrar
Cerrar