Deporte

Intraitable Marquinhos, el artista Bruno Guimaraes y Leandro Paredes a la deriva: Les tops et les flops d’OL-PSG

tapas

  • Marquinhos, Mbappé: La force de l’habitude

Colgante une bonne heure, Paris a joué à l’envers. Le PSG aurait pu sombrer sans Marquinhos. Peu import le niveau moyen de l’équipe, la composer d’équipe, la compétition o l’état de forme des troupes, le Brésilien est toujours égal à lui-même. Intervenciones en dos frente a Houssem Aouar (36e) y Rayan Cherki (89e), il a sauvé les siens en dégageant une autorité incroyable. Moussa Dembélé a vécu une soirée compliquée, Marquinhos, qui aurait même pu marquer sur une belle frappe du gauche, l’a dévoré.

llamada 1

Pochettino ne cherche pas d’excuse: «En una été lents»

IL YA 5 HORAS

Devant, Kylian Mbappé a dû feel bien seul. Comme d’habitude, il a tenu le PSG sur ses épaules et l’animation ofensiva du leader de L1 s’est résumé à… Mbappé. Le champion du monde a touché deux fois les poteaux notamment sur un coup franc démentiel (82e). Cette fois, il n’a pas marqué more c’est un petit milagro pour Lyon.

Kylian Mbappé lors de la rencontre OL – PSG en la Ligue 1

Crédito: Getty Images

  • Bruno Guimaraes, que artista!

Tout le monde retiendra son ouverture fantastique sur le but de Lucas Paqueta, bien sûr. Mais le Brésilien a tout bien fait. A la récupération, il a d’abord étouffé un entrejeu parisien sans solution. Il fut broteut la première rampa de lancement et c’est lui qui a mis l’OL dans le sens de la marche. Il a felt le jeu comme personne ce dimanche et a éclairé la soirée. Sobre n’oubliera pas son compère, Maxence Caqueret, très juste lui aussi.

  • El reemplazo de Verratti et l’entrée des Titis

La 69e minute a marqué le tournant de ce choc. Pas d’occasion franche, pas d’expulsion o de fait de match más un triple cambio. D’abord les entrées en jeu des jeunes parisiens (Xavi Simons, Edouard Michut, passeur décisif, et aussi Thilo Kehrer, buteur) qui ont change le cours du match en donnant de la personnalité au PSG. Et, brote, le repositionnement de Marco Verratti devant la défense. Plus bas, il a complètement fait basculer le scénario du match en dictant le rythme de la rencontre. Ses vingt dernières minutes sont un modele.

Pour combien le PSG va-t-il vender cet hiver ? «Cero euro o pas beaucoup plus»

  • Lukeba, maîtrise y confianza

Voilà quelques semmaines that Castello Lukeba fait parler de lui. Frente a París, il a mis Mauro Icardi dans sa poche. A los 19 años, il begin à se faire un nom et ce dimanche, il a montré beaucoup de trust notamment dans les sorties de balle. Qui a dit que Lyon ne formait que des attaquants ?

«Il n’y a que Pochettino pour croire que Wijnaldum-Dagba dans le couloir droit, ça va marcher»

fracasos

Pour faire face aux nombreuses absents, Mauricio Pochettino devait faire des choix dans sa composition d’équipe. Mauro Icardi, Colin Dagba y Georginio Wijnaldum, dans une position baroque d’ailier droit, ont démarré la rencontre. Avec Leandro Paredes, ces trois-là ont été les joueurs les plus en dificulté au Groupama Stadium. L’Argentin a brillé par son absent o sa maladresse, le jeune lateral droit a tout raté à beginr par son alignement sur le but lyonnais. Cuanto au Néerlandais, il doit se demander si le staff parisien l’a déjà vu jouer avant son arrivée à Paris.

  • Leandro Paredes, Argentina en détresse

Lui qui a, au moins, l’habitude de répondre dans l’aggressivité a coulé dans tous les secteurs de jeu. Il a couru après le ballon et a gagné trop peu de duels. Sur le but lyonnais, il s’aligne mal et ne contrôle ever la course de Lucas Paquetá. Sa sortie en jeu a coïncidé avec le réveil du PSG. C’est dire s’il a rate sa soirée du début à la fin.

  • Les fims de match lyonnaises

Avec Lyon, c’est souvent la même chanson. Notamment vis-à-vis París. Comme à l’aller, l’OL méritait sans doute mieux. En septiembre, il avait craqué dans les arrêts de jeu. La-encore, le dernier quart d’heure lui a été fatal. Les hommes de Peter Bosz ne savent pas tuer les matches et, à force de ne pas concrétiser leurs temps forts, ils s’exposent. Contre Paris, ça pardonne rarement.

llamada 1

L’antisèche : Toujours plus immortel, toujours plus illisible

IL YA 6 HORAS

llamada 1

L’OL et Paris devront s’en container

IL YA 7 HORAS

READ  Touchdowns y resumen de los Bengals 10-36 Steelers en la semana 10 de la NFL 2020 | 15/11/2020

Julián Tejera

"Estudiante general. Amante de la comida. Fanática de los viajes. Evangelista zombi. Mente ávido del tocino"

Publicaciones relacionadas

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Botón volver arriba
Cerrar
Cerrar