Deporte

Finale de l’Open d’Australie 2022 : Nadal – Medvedev, bataille royale pour un bouquet finale

El contexto

En ausencia de Novak Djokovic, numéro un mondial, nonuple vanqueur du tournoi, triple tenant du titre et qui aurait été naturellement le favori du tournoi, cet Open d’Australie d’excellente facture ne pouvait rêver plus beau bouquet final que ce duel between Rafael Nadal y Daniil Medvedev. La finale théorique, au consider du classment, aurait dû mettre aux prises Medvedev et Alexander Zverev, more pour ce qui est de la portée historique au moins, la présence de Nadal en lieu et place de l’Allemand comme representat du haut du tableau possède une valeur bien supérieure.

Sur la Rod Laver Arena, le Majorquin va tout simple jouer pour devenir seul le joueur le plus titré de l’histoire en Grand Chelem. Qui aurait imaginé cela alors qu’il est resté éloigné des court pendant des mois (dos rencontres disputas entre début juin et début janvier) et que sa seule Participation était encore incertaine voilà quelques semaines ? Il n’y a plus rien d’étonnant avec un champion de cette trempe et de cette envergure, mais tout de même. El interés principal n’aurait sans doute pas misé trop gros sur lui à son llega a Australia.

Abierto de Australia

¿Nadal o Medvédev? En las predicciones para la final

IL YA 11 HORAS

Si Nadal peut écrire una página de historia, c’est pourtant Daniil Medvedev qui joue sans doute le plus gros. Non seulement parce que Nadal pouvait difficilement être considéré comme un candidat au titre il ya à peine un mois, contrairement à lui, more aussi parce que le Moscovite tient là une occasion en or de marquer les esprits et la concurrence.

Nadal – Medvedev, batalla final, batalla real

En décrochant un deuxieme titre consécutif en Grand Chelem, il signerait en effet un exploit sans précédent dans l’ère Open. También será el estreno de fois au XXIe siècle qu’un joueur ne se nommant pas Roger Federer, Rafael Nadal o Novak Djokovic réssirait à reporter deux Majeurs de suite. Une statistique folle, qui donne à la fois la mesure de la mainmise infernale du Big 3 plus aussi de l’impact qu’aurait une une performance de la part du protégé de Gilles Cervara, qui devra aussi gérer un fait nouveau pour lui : si c’est sa quatrième gran finale, c’est la première qu’il abordera avec la pancarte du favori o, al menos, sans être le «Petit».

Sur le papier, a mouchoir de poche semble separar les deux hommes. Ils ont passé le meme temps sur le court à 25 minutes près, ont tous les deux tremblé à une ou deux reprises, brote en cuartos de finale, ont remporté leur demie avec authorité en quatre manches et leurs trois derniers duels directs sont allés au bout de la distancia, en trois o cinq conjuntos. De quoi placer cette finale sous le sceau de l’incertitude. De l’excitation, también. Il ya tout pour qu’elle reste dans les annales. Peu import son vanqueur.

5 sets, des tensions et un estomac fragile : les temps forts de Nadal – Shapovalov en video

Cara a cara

. Si Daniil Medvedev a déjà croisé le fer à 10 repeticiones con Novak Djokovic, il ne s’agira que de son 5e duelo contra Rafael Nadal. Et le Majorquin mène 3-1 jusqu’ici.

. Toutefois, le Russe s’est imposé lors de leur dernière enfrentamiento en la semifinal del Masters de Londres 2020 (3-6, 7-6, 6-4). Et dans les mêmes conditions l’année précédente, il s’était fait coiffer au poteau (6-7, 6-3, 7-6) après avoir pourtant mené 5-1 dans le dernier set.

. Nadal a donc gagné leur seule rencontre anterior en Grand Chelem, en la final de l’US Open 2019 en 5 sets (7-5, 6-3, 5-7, 4-6, 6-4) y presque 5 veces de combate Medvedev disputait alors sa toute première finale en Majeur.

Leurs parcours

1ra gira : bat Marcos Giron [E-U] 6-1, 6-4, 6-2
2e gira: murciélago Yannick Hanfmann [ALL/Q] 6-2, 6-3, 6-4
3e gira: murciélago Karen Khachanov [RUS/N°28] 6-3, 6-2, 3-6, 6-1
1/8e del final: bate Adrian Mannarino [FRA] 7-6(14), 6-2, 6-2
1/4 final: bate Denis Shapovalov [CAN/N°14] 6-3, 6-4, 4-6, 3-6, 6-3
1/2 final : murciélago Matteo Berrettini [ITA/N°7] 6-3, 6-2, 3-6, 6-3

Une leçon tactique, une emprise psychologique : Nadal était trop fort pour Berrettini

1er recorrido: murciélago Henri Laaksonen [SUI] 6-1, 6-4, 7-6(3)
2e gira: bate Nick Kyrgios [AUS] 7-6(1), 6-4, 4-6, 6-2
3e gira: murciélago Botic Van De Zandschulp [P-B] 6-4, 6-4, 6-2
1/8e del final: murciélago Maxime Cressy [E-U] 6-2, 7-6(4), 6-7(4), 7-5
1/4 final : murciélago Félix Auger-Aliassime [CAN/N°9] 6-7(4), 3-6, 7-6(2), 7-5, 6-4
1/2 final: bate Stefanos Tsitsipas [GRE/N°4] 7-6(5), 4-6, 6-4, 6-1

De grands coups et une inmensa colère : Medvedev, les temps forts d’une qualif haute en couleur

Trois stats à avoir en tete

1. Daniil Medvedev ne pourra pas devenir numéro un mondial des ce lundi, les points de l’Open d’Australie n’étant retranchés que le 21 février prochain. Más s’impose s’impose dimanche en la final contra Nadal, le Russe tendrá garantizado el mécaniquement de prendre le pouvoir à cette date, puisque Novak Djokovic ne devrait faire son retour sur le circuit que le… 21 de febrero, en Dubai. Será el final de la temporada: después del 2 de febrero de 2004, el lugar de estreno de la clase ATP en la ocupación actual de los cuatro miembros de los Cuatro Grandes: Federer, Nadal, Djokovic y Murray.

35. A los 35 años y 241 días, Rafael Nadal salió de la 3e joueur le plus âgé à reporter un Grand Chelem dans l’ère Open. Seuls deux champions ont été leathernés à plus de 35 ans : Ken Rosewall, vainqueur de quatres majeurs à un âge plus avancé que celui de l’Espagnol aujourd’hui, et Roger Federer, lauréat à trois reprises au-delà de son 35e anniversaire , a Melbourne en 2017 y a 2018 además de Wimbledon en 2017. Nadal está a la edad de 35 años en la final de l’Open d’Australie después de 1968, después de Rosewall, Federer y Mal Anderson.

80. El porcentaje de puntos ganados por Rafael Nadal derrière sa première balle sur ses seis partidos de estreno. Daniil Medvedev fait un tout petit peu mieux (81%) more le service est supposé être une arme plus determinante pour le Russe que pour l’Espagnol. Sauf que, dans le cas de ce dernier, c’est une idée reçue after longtemps. La mise en jeu de Nadal se debe a nuestro maître pour lui. Il peut devenir aussi difficile à breaker que n’importe qui. Contra Shapovalov, en el final, c’est même son engagement qui l’a maintenu en vie alors qu’il était physiquement en souffrance. Ce secteur du jeu sera, encore, determinant dimanche.

Nadal: «Je ne vais pas être frustré si Novak ou Roger terminant avec plus de GC que moi»

no dijo

Rafael Nadal: «J’ai eu des opportunités de m’imposer une deuxieme fois ici, et donc deux fois au moins dans tous les Grands Chelems, en 2012, 2014 o 2017. Je suis heureux d’avoir une nouvelle opportunité. Mais plus que pour toutes ces statistiques, pour moi, ce qui est important, c’est d’être en finale de l’Open d’Australie. revoir.»

Daniel Medvédev: «Nous connaissons la philosophie de vie de Rafa. Je ne sais pas si je devrais le dire comme ça, more c’est en quelque sort le type parfait. Rafa aime allonger les échanges, moi aussi

Medvedev, libre après avoir hurlé sur l’arbitre ? «Je ne crois pas que ça m’a aidé…»

notre avis

Retrouvez les pronostics de la rédaction more aussi ceux de nos consultants Justine Henin et John McEnroe en cliquant ici.

Abierto de Australia

McEnroe et le débat du ‘GOAT’: «J’aimerais que les trois s’arrêtent avec le même nombre de titres»

IL YA 11 HORAS

Abierto de Australia

Les finales perdus de Nadal à Melbourne : una parte de légende mais un arrière-goût amer

IL YA 12 HORAS

READ  Nasser Al-Khelaïfi declara la guerra al Barça

Julián Tejera

"Estudiante general. Amante de la comida. Fanática de los viajes. Evangelista zombi. Mente ávido del tocino"

Publicaciones relacionadas

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Botón volver arriba
Cerrar
Cerrar