Las noticias más importantes

el segundo día del periodista en una semana en Tijuana

Publícalo:

Tuée para arme à feu à bord d’un véhicule dimanche, Lourdes Maldonado Lopez es la segunda periodista asesinada en una semana en Tijuana, ville du nord-ouest du Mexique à la frontière des États-Unis.

unir periodista mexicaine la été «assassinée«, dimanche 23 janvier, dans la ville de Tijuana, au nord-ouest du pays, a indiqué le parquet régional, quelques jours après le meurtre d’un autre professionnel des medias dans la même ville.

Lourdes Maldonado Lopez a été tuée par «arme à feu alors qu’elle se trouvait à bord d’un véhicule», para indicar el parquet general de l’État de Basse-Californie. Elle «travaillait comme journale», ajouté le parquet en annonçant l’ouverture d’une enquête. Un autre journale, un photoreporter, avait été tué lundi dernier à Tijuana.

El periodista assassinée avait travaillé with me corresponsal de un medio mexicano en Tijuana dans les années 1990. Él es el trabajador privado de los plusieurs de los medios, no Primer Sistema de Noticias (PSN) de Jaime Bonilla, qui a été gouverneur de l’État de Basse – California desde 2019 hasta finales de 2021, au sein d’une coalition intégrant le parti présidentiel Morena.

La victime avait gagné il ya quelques jours un procès contre PSN, qu’elle poursuivait depuis neuf ans pour licenciement abusif, avait rapporté la presse mexicaine.

demanda de protección

La periodista avait demandé au président de la République, Andres Manuel Lopez Obrador, «appui, aide et justice parce qu’on a peur pour ma vie», muestra un video republiée sur les réseaux sociaux à l’annonce de son assassinat.

READ  Los cinco estados con un nivel crítico de ocupación hospitalaria

«Je suis en procès depuis six ans avec lui», ajoutait-elle au sujet du gouverneur, en interpelant le chef de l’État lors de l’une de ses conferences de presse. La video a été enregistrée il ya dos ans, d’après ciertas fuentes.

El presidente l’avait renvoyé vers son «coordinateur de communication sociale» (port-parole) para «qu’il t’aide et t’appuie, para que l’on demande justicia, para qu’il n’y ait pas d ‘abuso de poder’.

Colaborador de más publicaciones mexicanas, el fotógrafo Margarito Martínez avait été tué il ya une semaine près de chez lui à Tijuana.

Le Mexique est considéré comme l’un des pays les plus dangereux au monde pour les journales, exposés aux représailles des carteles de narcotrafiquants à l’œuvre dans plusieurs des 32 États du pays.

Au moins sept periodistas ont été tués en 2021, d’après un décompte de l’AFP, que intentan chaque fois d’établir si la victime était bien encore en activité, et if he a été tuée à cause de son travail journalique.

Una centaine de periodistas ont été tués depuis 2000, d’après des chiffres de la Commission des droits de l’homme.

Avec AFP

Angélica Bracamonte

"Practicante de comida incurable. Amigo de los animales en todas partes. Especialista en Internet. Nerd de la cultura pop".

Publicaciones relacionadas

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Botón volver arriba
Cerrar
Cerrar